Comment faire de la pate autodurcissante?

Fabriquer de la pâte autodurcissante est une activité écologique, économique et divertissante. Aussi, les ingrédients qui participent à sa création sont accessibles sur le marché. Vous pouvez les trouver dans les magasins bios par exemple. Ce type de pâte est parfois utilisé par les enfants pour représenter des objets ou des figures. Elle participe en quelque sorte au divertissement des plus petits en éveillant leur esprit créatif. Mais comment la confectionner ? Voici l’essentiel à savoir pour y arriver. 

Les ingrédients nécessaires pour une pâte autodurcissante

Comme toute préparation, il y a des ingrédients particuliers qui permettent d’obtenir une pâte autodurcissante. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez facilement vous en procurer. Au nombre de ces constituants, vous avez :

une dose de fécule de maïs
deux doses de bicarbonate de sodium
une dose d’eau froide&nbsp
le récipient pour la mesure

Comme fécule de maïs, vous pouvez prendre de la maïzena ou optez pour un autre type. En ce qui concerne le bicarbonate de soude, il est possible d’utiliser n’importe laquelle. Qu’il s’agisse du bicarbonate de soude alimentaire ou de celui technique, les deux conviennent parfaitement. Prenez celui que vous trouvez en tenant compte de votre budget et de l’utilisation que vous comptez faire de votre préparation.

Les différentes étapes de la préparation

La préparation de cette pâte peut se faire en quatre grandes étapes. Pour un bon résultat, il faut bien réaliser chaque phase en respectant les dosages. Les différentes étapes de la fabrication s’illustrent comme suit :

Étape 1

Pour commencer, vous devez faire le mélange de la fécule de votre choix avec le bicarbonate de soude. Cette association est réalisée dans une casserole ou une marmite. Vous pouvez utiliser n’importe quel récipient pouvant aller au feu.

Étape 2

Une fois le mélange effectué, complétez de l’eau froide à la combinaison et remuez bien. Mélangez en mettant la casserole au feu doux.

Étape 3

La troisième phase consiste à laisser votre préparation épaissir afin d’obtenir une pâte solide ou compacte.

Étape 4

Quand la pâte obtenue se décolle des bords de la marmite, arrêtez le feu. Vous devez maintenant extraire le rendu de la casserole pour le mettre dans un bol. Ne vous brûlez pas les doigts ! Une fois cela fait, couvrez le bol et laissez refroidir.

La fin de la préparation

Après ces quatre phases, la préparation prend fin une fois que votre composition ne sera plus chaude. Votre pâte autodurcissante est prête à être séchée. Avec le bicarbonate, elle a un aperçu un peu lumineux. Elle est semblable à une pâte céramique. Une composition autodurcissante préparée de cette façon durcie à l’air. Elle peut prendre cet aspect même sans cuisson. Avec elle, vous pouvez confectionner plusieurs types d’objets ou de figurines. Une fois votre bricolage fait, vous pouvez passer au séchage.

Le séchage naturel

Pour sécher naturellement votre pâte autodurcissante, vous devez prendre en compte certains facteurs clés. Parmi les éléments à considérer, il y a la météo et la densité de votre rendu. Ces deux variables définissent le temps que va prendre la pâte pour être sèche. Cette étape peut durer environ 48 heures par exemple en temps humide et donc 24 heures en climat sec. Ainsi en période sèche, il est possible d’obtenir un résultat favorable en temps réduit.

Pendant que vous laissez sécher, essayez de retourner votre préparation de temps à autre. Cette action permettra de sécher complètement toutes les faces de la pâte. La phase de séchage prend fin quant, au touché, vous remarquez que la préparation ne présente plus d’humidité. Par exemple, une épaisseur de 3 à 4 mm peut prendre deux jours pour ne plus présenter la moindre humidité. Ne vous précipitez pas, car si elle n’est pas bien sèche, la manipulation ne sera pas agréable.

Le séchage au four

Faire sécher votre préparation au four est également une option qui s’offre à vous. Cependant, si vous choisissez cette méthode, il faut le faire à four doux. Le processus va durer environ 1 heure et s’effectuer à 80 ° de chaleur pour débuter. Vous devez être aux aguets en le surveillant. Ceci vous évitera de laisser votre pâte se carboniser. À mi-cuisson, retournez votre pâte ou vos figurines. En fonction de votre four, vous réglez la température et adaptez la durée du séchage.

La coloration optionnelle 

Lorsque votre pâte est complètement sèche, vous pouvez penser à la colorer. Avec de belles couleurs, vous lui donnez vie. Pour le faire, ajoutez quelques gouttelettes de colorants ou de peintures de la couleur de votre choix à votre boule de pâte. Une fois cela fait, malaxez correctement afin que la couleur puisse bien adhérer au mélange. Faites ceci jusqu’à obtenir une uniformité parfaite. Par ailleurs, si vous souhaitez un aspect marbré, réalisez-le. Comme coloration, vous pouvez choisir des peintures bleue, jaune, rouge, violette, rose et bien d’autres couleurs éclatantes.

La pâte autodurcissante est appréciée par bon nombre de personnes à cause de sa praticité et de sa réalisation rapide et facile.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.