Comment faire un diagnostic?

Pour anticiper les pannes de votre véhicule ou en détecter leurs origines, il est nécessaire d’effectuer régulièrement un diagnostic complet. Depuis 2001, il est possible de connaître l’état de votre véhicule grâce à la prise OBD2 installée par les constructeurs automobiles. Voici les différentes techniques qui permettent d’effectuer un diagnostic OBD2 de votre véhicule.

Utilisez un outil de diagnostic OBD2

Il existe plusieurs outils qui permettent d’effectuer un diagnostic OBD2, mais tous n’offrent pas les mêmes possibilités. Parmi les outils les plus utilisés, nous avons les outils de diagnostic autonome et la valise de diagnostic. Ces différents outils peuvent se brancher sur la prise OBD de la voiture. Cette prise se trouve généralement sous le volant soit à gauche soit à droite, en fonction du modèle de votre véhicule.

Pour y accéder, vous aurez certainement à démonter la cache plastique qui le protège. N’hésitez pas à regarder dans le manuel technique de votre voiture afin de procéder avec prudence.

L’outil de diagnostic autonome

L’outil de diagnostic autonome est appelé ainsi, car il ne nécessite pas l’utilisation d’un ordinateur ou d’un téléphone pour fonctionner. Cet outil affiche en effet les codes défauts standards et les autres informations directement sur son écran. En utilisant un outil de diagnostic autonome, il est même possible d’effacer certains codes défauts standards.

En revanche, il ne permet pas de lire les codes défauts constructeurs. Quoi qu’il en soit, l’outil de diagnostic autonome permet d’effectuer quelques diagnostics en attendant de vous rendre au garage pour des problèmes plus complexes.

La valise de diagnostic

Contrairement à l’outil de diagnostic autonome, la valise de diagnostic permet de lire les codes défauts constructeurs. Cet outil de diagnostic peut être multimarque ou monomarque. La valise de diagnostic permet d’effectuer un diagnostic complet de votre véhicule. Cela prend en compte l’airbag, le moteur, l’ABS, le système électronique, la climatisation…

Cet appareil permet également de réinitialiser le voyant d’entretien, de supprimer le voyant vidange, de désactiver ou de réactiver le système EPB en ce qui concerne l’initialisation et le remplacement. Outre ces nombreuses fonctions, la valise de diagnostic joue aussi un rôle important sur les véhicules équipés des batteries start/stop en permettant l’enregistrement et le remplacement d’une nouvelle batterie.

Pour finir, la valise de diagnostic permet aussi d’effectuer un test de batterie de votre véhicule afin d’obtenir la tension de la batterie de manière instantanée. La régénération du filtre à particules (FAP), son diagnostic ainsi que la suppression du voyant FAP au tableau de bord sont autant de fonctionnalités supplémentaires que vous pouvez effectuer avec la valise de diagnostic.

Servez-vous d’une interface pour PC

Pour effectuer le diagnostic OBD2 de votre véhicule, vous pouvez également brancher une interface pour PC sur votre prise OBD et votre ordinateur. Cette interface dispose en effet d’un câble USB qui permet de faire le branchement entre votre véhicule et votre PC. Par ailleurs, veillez à ce que l’interface PC que vous avez choisie soit adaptée à la marque de votre véhicule. Au cas échéant, vous pouvez vous servir d’une interface PC multimarque.

Pour effectuer le diagnostic, vous devez auparavant télécharger puis installer un logiciel spécial sur votre ordinateur. C’est cette application qui vous permettra de lire les différentes informations du diagnostic. Il existe plusieurs logiciels OBD qui proposent des versions compatibles avec un PC ou un Mac dont certains sont téléchargeables gratuitement. L’utilisation d’une interface pour PC permet d’effectuer l’effacement des codes défauts, mais également celui du voyant moteur.

Cependant, cette interface n’autorise pas l’effacement des défauts comme l’ESP, l’airbag ou encore l’ABS. L’interface pour PC permet de récolter différents types d’informations sous forme de tableaux des capteurs moteurs ou sous forme de graphiques. Le diagnostic vous permettra en effet de connaître la valeur de charge calculée, la température du liquide de refroidissement, le régime moteur RPM ou encore le statut du système d’injection.

De plus, l’interface pour PC permet de connaître la vitesse du véhicule, la pression d’admission, la température de l’air d’admission ainsi que l’avance à l’allumage. In fine, elle est également utilisée pour effectuer le calcul à court terme ou à long terme du carburant.

Utilisez une interface pour mobile

À l’instar de l’interface pour PC, vous avez également la possibilité de choisir une interface pour mobile pour effectuer le diagnostic électronique OBD2 de votre véhicule. Il s’agit en effet d’un petit adaptateur qui peut être utilisé en complément d’un smartphone et brancher à la prise ODB de votre véhicule. L’avantage avec l’interface pour mobile est qu’elle fait partie des outils les moins onéreux pour faire un diagnostic OBD2.

L’utilisation d’une interface pour mobile nécessite également l’installation d’une application compatible avec Android ou iOS. L’autre avantage avec l’interface pour mobile est qu’elle peut se brancher directement sur la prise OBD de votre véhicule ou être connectée en utilisant le Bluetooth ou le Wi-Fi de votre smartphone. Vous pouvez aussi lire les informations du diagnostic et effacer les codes d’erreurs sur l’écran de votre appareil en fonction de la version d’application installée (payante ou gratuite).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.