Tout savoir sur la chrononutrition

Ces dernières années, la perte de poids est devenue un combat du quotidien pour de nombreuses personnes. Diverses méthodes alternatives, médicales ou naturelles ont vu le jour dans ce sens. Entre les pilules coupe-faim, amaigrissantes, chirurgies esthétiques, hypnose, fitness, méthodes de grand-mère et autres, les possibilités sont nombreuses. Toutefois, certaines sont plus efficaces que d’autres. Avez-vous déjà entendu parler de la chrononutrition ? Ce régime amaigrissant bien particulier compte de nombreux adeptes dans le monde. Souhaitez adopter ce mode d’alimentation ? On vous dit tout sur cette technique.

La chrononutrition : qu’est-ce que c’est ?

Dans un monde qui va à 100 à l’heure, on manque généralement de temps pour tout. Les habitudes alimentaires sont considérablement impactées par le mode de vie. Très vite, on peut se retrouver à prendre du poids alors qu’en perdre est quelque peu plus complexe. Créée en 1986 par le docteur Alain Delabos, la chrononutrition est un régime qui tient compte de l’horloge biologique, sans aucune restriction alimentaire.

Ce régime se base sur le fait que l’assimilation des aliments par l’organisme varie en fonction du moment auquel ils sont ingérés. Les sucres et les graisses consommés par exemple le matin ne seront pas stockés par l’organisme. Par contre, ce sera le cas s’ils sont consommés dans la soirée. Ainsi, au-delà d’un simple régime permettant de perdre du poids et du ventre, la chrononutrition permet de revoir le mode d’alimentation et d’adopter des habitudes saines.

Comment fonctionne la chrononutrition ?

Ce mode d’alimentation se base sur un programme nutritionnel adapté à l’individu. Ce régime est basé sur deux principes, à savoir le chronotype et le morphotype.

Le chronotype

Le chronotype sert à définir le rythme biologique de chaque individu, de même que l’efficacité en fonction du moment de la journée. En effet, tous les individus n’ont pas les mêmes rythmes de vie. Certains sont plus actifs en matinée et d’autres en soirée. Ainsi, en tenant compte de l’horloge interne et biologique, on distingue 4 différents chronotypes :

  • le lion pour les personnes qui sont actives très tôt et productives le matin
  • le loup pour les personnes plus en forme en soirée et qui se lèvent tard
  • l’ours pour ceux qui ne sont pas actifs le matin et encore moins le soir, mais plutôt entre ces deux moments
  • le dauphin pour ceux qui s’endorment difficilement quel que soit le moment de la journée.

Le morphotype

Ce terme désigne la silhouette et la morphologie. Il tient compte de plusieurs paramètres, à savoir le poids, la taille, le tour de taille, les hanches et la poitrine… En tenant compte de ces paramètres, on distingue 14 morphologies dont les suivantes :

  • le morphotype CHEOPS pour les silhouettes en forme de pyramide avec le bassin large
  • le morphotype MAYA pour une silhouette pyramidale avec le haut du corps plutôt enveloppé
  • le morphotype SABLIER pour une silhouette dont le haut et les hanches sont voluptueux tandis que la taille, les jambes et les bras sont fins
  • le morphotype RUBENS pour une silhouette dodue, dont la taille est épaisse, les cuisses et les hanches suffisamment larges
  • le morphotype SCHWARZY qui désigne une silhouette en forme de pyramide inversée (les épaules sont larges tandis que la taille est fine et étroite)
  • le morphotype TRONC D’ARBRE désigne une silhouette très massive.

Outre ces morphologies standards, on distingue également les morphotypes ASCETIQUE, GALILEE, ATHLETIQUE ou encore MAE WES.

La composition des régimes

En se basant sur le chronotype et le morphotype de chacun, la chrononutrition permet de proposer des menus adaptés. Ces derniers se basent sur des principes spécifiques :

  • un petit-déjeuner copieux composé de protéines et de fruits auxquels vous pouvez associer du fromage ou du beurre
  • un déjeuner complet composé de féculents et de protéines auxquels vous ajoutez du pain ou du beurre
  • un dîner maigre et léger composé du poisson ou de viande accompagnée de légumes tout en évitant les aliments gras
  • un goûter simple comme du chocolat noir, un bol de noisettes ou d’amande, une compote de fruits ou du jus de fruits frais.

Le régime chrononutritif permet un écart deux fois par semaine.

La chrononutrition est-elle efficace ?

Ce régime se révèle assez efficace, à condition d’en respecter les principes et les menus préparés. Puisque le dîner est très léger, ce régime empêche les graisses d’être stockées dans l’organisme au cours de la nuit. Il s’agit d’une excellente méthode pour perdre du poids facilement et sans restriction particulière. Pour la mettre en pratique, il suffit d’offrir au corps les aliments dont il a besoin aux divers moments de la journée. Aussi, vous devez respecter l’heure fixe de prise des repas en privilégiant un intervalle minimum de quatre heures entre chaque repas.

Contrairement aux autres types de mode alimentaire, la chrononutrition n’est pas un régime drastique. Il permet une alimentation variée et saine, ce qui permet d’adopter de nouvelles attitudes alimentaires sur le long terme. Ainsi, les chances de reprendre du poids après avoir arrêté le régime sont réduites. Malgré ces avantages, le rythme soutenu et rigoureux de la chrononutrition peut être difficile à maintenir.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.